the-leftovers-avis

The Leftovers : la série que j’adore

Depuis 2014, la série The Leftovers est diffusée sur OCS City. Depuis son apparition sur le petit écran, il ne fait que rassembler des fans. L’émotion qu’elle dégage, l’originalité de son récit et le casting qui la compose font d’elle une des meilleures séries du 21 ème siècle. En cette année 2017, une troisième saison est sortie pour mon plus grand bonheur.

Une histoire unique en son genre

The Leftovers débute avec un récit fantastique. 2% des êtres humains ont disparus de la planète de façon mystérieuse. Un 14 octobre ordinaire, les voisins, les amis, les amants des habitants de la petite ville de Mapleton s’évanouissent tout à coup dans la nature sans la moindre explication. Mais l’histoire reprend après un cours plus réaliste.

Trois ans après ce bouleversant évènement, les habitants ont pu reprendre le cours de leur vie. Mais rien n’était plus comme avant dans cette ville à proximité de New York. Les proches des disparus se souviennent encore de la douleur qu’ils ont vécu il y a quelques années de cela. Des cérémonies de commémoration sont ainsi prévues en l’honneur de ces victimes. C’est alors que le chef de la police locale, Kevin Garvey est alerté d’un autre évènement qui se prépare. Des affrontements dangereux vont survenir entre les habitants et un groupuscule mystérieux, comparable à une secte.

La population va devoir se battre pour survivre. Au-delà de la science-fiction, The Leftovers nous fait ressentir la souffrance, la culpabilité ou la foi des survivants, de l’émotion à l’état pur, une histoire hors du commun.

leftovers-avis-serie

Un casting performant

La série comporte des acteurs très talentueux tels que Justin Theroux dans Parks And Recreation. Son charisme et sa beauté fait de lui un excellent leader dans rôle du Shérif Kevin Garvey. Amy Brenneman de Private Practice excelle dans son interprétation de Laurie, celle qui ne parle jamais. Ce sont ses gestuelles et ses regards qui vont transmettre une grande émotion aux téléspectateurs. D’autres excellents acteurs rejoignent aussi le casting à ne citer que Christopher Eccleston, Liv Tyler, Chris Zylka ou encore Margaret Qualley.

Des génériques saisissants

Les séries d’aujourd’hui nous privent souvent de la sensation que procurent les musiques d’accompagnement. Mais The Leftovers n’est pas comme les autres. Le générique de la première saison a eu un côté mystique que j’adore. Passé à la deuxième saison, il a changé en une musique plus poétique qui nous rappelle le côté ordinaire de la série. L’accompagnement musical contribue étroitement à la mélancolie puis à la réussite de la série.

The Leftovers : leader par un cinéaste talentueux

Damon Lindelof, créateur de la série, prouve vraiment son talent dans The Leftovers en bénéficiant de l’aide de Tom Perotta. Il réussi à offrir aux fans une conclusion qui satisfait l’émotion mais qui ne cherche pas à répondre aux questions tant attendues par les téléspectateurs. Ce qui fait qu’on ne réussit pas à se séparer de la série. Après un épisode ou à la fin d’une saison, on a toujours hâte de découvrir la suite.

Auteur de l’article : ffirc