paris-dakar-passion

Le Paris Dakar : retour sur une course mythique

Les exploits d’Ari Vatanen ou de Stéphan Peterhansel vous intéressent, faisons un peu le détour de la course mythique Paris Dakar.

Historique du Paris Dakar

Actuellement organisé par l’organisateur d’événements sportifs français Amaury Sport Organisation, le Paris Dakar, appelé auparavant le Rallye Paris-Dakar, est un rallye-raid professionnel. Ayant débuté en décembre 1978, l’évènement se déroule depuis lors chaque année, entre la fin décembre et la mi-janvier. Au début, la compétition est disputée en partie en Europe et en majorité en Afrique, mais depuis 2009, elle se déroule en Amérique du Sud. L’épreuve s’est déroulée au Chili et en Argentine avec un départ et une arrivée à Buenos Aires. L’édition 2012 est passée au Pérou pour la première fois.

L’aventure a commencé en 1977, à l’époque où Thierry Sabine s’est égaré dans le désert de la Libye avec sa moto durant la course Abidjan-Nice. Epargné de justesse des sables et ébahi par les paysages, en rentrant en France, il a défié de faire partager cette merveilleuse découverte. Au départ, il projette de réaliser un trajet partant d’Europe : en rejoignant l’Alger, passant par Agadez pour arriver à Dakar. Puis, il a décidé de composer un tracé depuis Paris, un départ favorable pour la majorité avec des grandes retombées médiatiques, pour se terminer à Dakar avec un transfert par la Méditerranée. D’où la naissance du rallye Paris-Dakar. Durant de nombreuses années, l’itinéraire défini est Paris-Alger-Dakar. Les participants partent par bateau depuis Sète pour débarquer à Alger, en passant le désert de Sahara Algérien. Au fil du temps, il a changé.

Les quatre catégories principales concernées par le Paris Dakar sont les motos, les autos, les camions ainsi que les quads. Chaque type de véhicule se répartit également en plusieurs classes suivant leur puissance.

passion-paris-dakar-2014

Les aventures du Paris Dakar

Les moments forts de la course mythique Paris Dakar résident dans les difficultés des parcours. Comme ce qui est le cas de la navigation dans le désert où le vent d’est du Sahara dénommé l’Harmattan se lève. Tous les tracés sont disparus et c’est vraiment très compliqué de se repérer.

Durant les nombreuses années d’existence du rallye, divers évènements malheureux se sont passés à savoir des accidents mortels, que ce soit des concurrents, des accompagnateurs soit des spectateurs locaux. Thierry Sabine est décédé même lors d’un accident d’hélicoptère lors du rallye Dakar 1986, également Daniel Balavoine, le jeune pilote suisse, François-Xavier Bagnoud, le technicien radio Jean-Paul Le Fur ainsi que la journaliste Nathalie Odent.

Plusieurs fois, le Paris Dakar fut la cible des menaces terroristes, ce qui a engendré l’annulation de certaines étapes ou la modification de certains itinéraires. Entre autres, les organisateurs ont dû arrêter la traversée du Niger durant la course de 2000, étant donné qu’un pont aérien composé de trois avions Antonov An-124 est disposé entre Niamey et Sebha, en Libye.

Il y a également le meurtre de quatre Français près d’Aleg en Mauritanie en décembre 2007 qui a amené à annuler l’édition 2008 du Dakar pour des raisons de sécurité dans ce pays.

Quoi qui se passe, le Paris Dakar est non seulement une course mais également un moyen pour mesurer la puissance des véhicules tout en contemplant les paysages.

Ou pour des sensations, pourquoi pas essayer ce sport ci ?

Auteur de l’article : ffirc